Retirer l’argent d’un PEL : possibilités et conséquences

Retirer l’argent d’un PEL : possibilités et conséquences

Le plan d'épargne logement (PEL) est constitué grâce à des fonds mobilisés au fur et à mesure par l’épargnant.  Il s'agit là d'un compte réglementé où il est possible de retirer son argent.  

Lors de la constitution d'un PEL, il est possible que l'épargnant souhaite retirer son argent. Beaucoup de Français s'interrogent sur la possibilité et les conséquences de cette opération. Il est en effet, possible de procéder au retrait de l'argent du PEL, toutefois, cela peut avoir certaines conséquences. Voici donc ce qu'il y a lieu de savoir au sujet des retraits d'argent  des PEL. 

Comment fonctionne un PEL ? 

Le PEL est un compte qui permet de constituer des fonds dans le but d'acheter un bien immobilier.  L'épargne constituée sera bloquée pour une période de 4 années. Il est possible d'obtenir des intérêts qui seront exonérés d'impôts grâce à votre PEL. Toutefois, il y a lieu de savoir que la prime d'Etat a été supprimée sur les PEL ouverts à partir de 2018.

Les conséquences d'un retrait d'argent sur son PEL

Beaucoup de Français pensent qu'il n'est pas possible d'effectuer des retraits sur son PEL, toutefois, l'opération est bien faisable. En effet, il ne s'agit pas d'une épargne complètement bloquée comme on a tendance à le croire.  Par ailleurs, il faut savoir que le retrait de l'argent des PEL n'est ni simple ni sans conséquences.

Les conséquences du retrait de l'argent d'un PEL diffèrent selon la date de l'ouverture de ce dernier. Il faut également noter que, qu'importe le moment ou la somme que vous comptiez retirer, cela va automatiquement mettre fin au PEL. Les droits du détenteur ne sont pas les mêmes suivant la durée de ce dernier. Il est donc nécessaire de le garder ouvert le plus longtemps possible. Une durée d'au moins 4 années est recommandée. 

Voici donc le rapport entre vos droits et la période de retrait : 

  • pour un retrait allant de 0 à 2 ans : les intérêts versés ne suivront plus le taux du PEL mais celui du contrat épargne logement (CEL),
  • pour un retrait allant entre 2 et 3 ans : le taux d'intérêt restera celui du PEL mais il ne sera plus possible d'emprunter au taux préférentiel. 
  • pour un retrait allant entre 3 et 4 ans : acquisition des droits de prêts et diminution de la prime d'Etat de 50%, 
  • pour un retrait après 4 ans : vous garderez vos droits. 

Par ailleurs, il faut noter que pour un retrait entre 2 et 3 ans d'épargne en PEL, la prime d'Etat ne sera pas versée. L'idéal est donc de garder son PEL pour une durée d'au moins 4 ans afin de garder vos droits intacts. 

Le retrait de l'argent d'un PEL entraîne sa clôture 

Beaucoup se demandent s'il est possible de retirer l'argent d'un PEL tout en gardant leur compte. Ceci n'est pas possible. Le retrait de l'argent d'un PEL entraîne automatiquement sa clôture. Cela signifie qu'il n'est pas possible d'effectuer un retrait partiel de l'argent d'un PEL. Toutefois, on note que le retrait de l'argent du PEL avant sa quatrième année, entraîne des conséquences en fonction de sa durée. De plus, c'est à partir de la quatrième année qu'il est possible pour l'épargnant d'obtenir son prêt logement ; le taux du prêt à 2,20% depuis le 1er août 2016. L'ouverture du plan nécessite un versement d'au moins 225 €.

L'ouverture d'un PEL nécessite la connaissance des différentes modalités. Il est donc nécessaire de bien se renseigner à ce sujet afin de savoir ce que vous pourrez éventuellement perdre si à un moment, vous  décidez de faire clôturer votre compte. 

Ajouter un commentaire